Choisissez une marque

Rentrée des classes : l’occasion idéale pour les détaillants de vendre des fournitures scolaires en ligne

Dénicher le papier parfait pour recouvrir les livres, les plus beaux cahiers et l’agenda qui fera mouche auprès des camarades de classe est un défi que rencontrent chaque année les parents et les enfants d’âge scolaire. Les fournitures scolaires sont loin de n’être qu’une nécessité : elles font partie de l’identité des élèves du secondaire. Ingenico, leader mondial des paiements, a sondé des parents aux Pays-Bas et en Belgique pour connaître leurs habitudes quant à l’achat de fournitures scolaires. Des résultats intéressants à la clé : à peine un quart des parents achètent des fournitures scolaires sur le web. Voilà une opportunité à saisir pour les détaillants en ligne !

Si les consommateurs se tournent de plus en plus vers les boutiques en ligne pour acheter des produits de première nécessité, il n’en va pas de même pour les fournitures scolaires. À peine 24,3 % des parents néerlandais et belges font leurs achats en ligne. La différence entre les Pays-Bas (29,3 %) et la Belgique (19,6 %) est saisissante. Les parents néerlandais qui préfèrent acheter les fournitures dans un magasin choisissent principalement des magasins à prix réduit (70,3 %), tandis que les parents belges écument surtout les supermarchés (69 %).

En ligne ou en magasin : la facilité ou la sortie en famille ?

Les achats en ligne de fournitures scolaires sont peu populaires. En cause : l’expérience produit. 44,2 % des parents interrogés préfèrent pouvoir voir les fournitures et les toucher avant de les acheter. Qui plus est, l’achat de fournitures marque le coup d’envoi d’une nouvelle année scolaire. 23 % des parents en profitent pour sortir avec les enfants : une expérience qu’aucune boutique en ligne ne peut égaler. De nombreux parents indiquent, en outre, que faire des achats en boutique est plus rapide (21,4 %) et moins cher (18 %) que passer commande en ligne.

Comment les détaillants en ligne peuvent-ils alors attirer les acheteurs sur leur webshop ? Parmi les parents qui font effectivement leurs achats en ligne, 71,3 % le font par facilité, 41,8 % soulignent le fait que les boutiques en ligne sont ouvertes 24 h/24 et 29,5 % apprécient ne pas avoir à sortir de chez eux. 35,4 % des parents sondés plébiscitent aussi l’offre plus vaste des webshops. À peine 15 % admettent presque tout acheter en ligne et ne pas faire d’exception pour les fournitures scolaires.

Autres conclusions de l’étude

  • Ni aux Pays-Bas ni en Belgique on ne se montre très intéressé par les offres de dernière minute : 88 % des parents ont déjà fait tous leurs achats avant septembre. On connaît un rush au mois d’août : 56 % d’entre eux font le plein de fournitures scolaires durant ce mois.
     
  • Parmi les parents belges, 4,8 % déclarent ne pas trouver les paiements en ligne agréables. Chez les parents néerlandais, ce chiffre n’est que de 1,2 %.
     
  • Aux Pays-Bas, 67,9 % préfèrent payer en ligne avec iDeal et seulement 7,1 % avec une carte de crédit. En Belgique, les cartes de crédit sont beaucoup plus populaires : 23,7 % des achats sont réglés par ce biais et 46,4 % par Bancontact.
     
  • Bien que les achats mobiles gagnent en importance pour de nombreux détaillants, les fournitures scolaires sont principalement commandées sur PC et ordinateur portable (70,9 %). En Belgique, le shopping mobile est toutefois plus répandu : 35,1 % des achats sont réalisés sur mobile ou sur tablette, contre 22,1 % aux Pays-Bas.

 

  • Les écoles encouragent l’achat en ligne de livres : environ 15 % des parents qui achètent des fournitures en ligne le font parce que l’école recommande d’acheter les livres sur un site web particulier.

 

Là où de nombreux détaillants en ligne continuent à gagner du terrain sur les magasins physiques, le marché des fournitures scolaires est à la traîne. Les boutiques en ligne ont du mal à surmonter certains obstacles (achat de fournitures perçu comme une occasion de sortir avec les enfants), mais leurs avantages (offre, prix et efficacité) peuvent assurément leur permettre d’aller de l’avant.

Conseils pour les détaillants :

  • Combinez la vente en ligne et en magasin. Les détaillants qui possèdent à la fois un magasin physique et un webshop doivent veiller à ce que les deux canaux s’imbriquent en formant un ensemble omnicanal qui donne un aperçu des achats en ligne et hors ligne. Les détaillants peuvent ainsi suivre les tendances et mieux appréhender le comportement des consommateurs sur l’ensemble de leurs différents canaux de vente.
  • Simplifiez la vie des acheteurs en ligne. Pas moins de 21,4 % des acheteurs estiment que faire des achats en ligne prend plus de temps que de se rendre en magasin, alors que la commodité est un argument souvent avancé en faveur des achats en ligne ! Parcourez le processus d’achat : les produits sont-ils faciles à trouver ? Tous les articles sont-ils classés dans la bonne catégorie ? Proposez-vous d’emblée un cahier assorti à l’agenda que choisit le client ? La page de paiement est-elle facile à trouver ? Comment se déroule le processus de paiement ? S’ils posent un regard neuf sur le processus d’achat et analysent leur site web comme il se doit, les vendeurs pourront optimiser leur webshop et le processus de paiement pour stimuler les ventes.
  • Restez en contact avec le client. Il n’est pas toujours simple de nouer une relation avec les clients, mais ce lien porte souvent ses fruits. Lorsqu’ils achètent leurs fournitures scolaires en magasin, assurez-vous qu’ils connaissent l’existence de la boutique en ligne, par exemple par le biais d’un dépliant. S’ils ont oublié un article, il y a de fortes chances qu’ils le commandent en ligne (ils ont, en effet, déjà fait leur « sortie » avec les enfants). Il en va de même pour les internautes : informez-les des offres pertinentes (proposez-leur des offres back to school au début de l’été de l’année suivante) et de l’existence du point de vente physique.

À propos de l’étude

Cette enquête a été menée pour le compte d’Ingenico par Kien Marktonderzoek, en collaboration avec Yellow Communications. 1 000 parents aux Pays-Bas et en Belgique ont été sondés à cet égard. www.ingenico.be/fr/backtoschool

 

Votre choix concernant les cookies sur ce site

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur ce site. Certains enregistrent vos préférences d'utilisation (langue, localisation, personnalisation), d'autres collectent des statistiques. On vous donne le choix d'accepter tous ces cookies en cliquant sur le bouton "Accepter" ou bien de les paramétrer en cliquant sur "Définir mes préférences".

Accepter Définir mes préférences